Bénin: Retour en force du groupe « Las Maravillas del Mali» : Jospinto embarqué dans une aventure internationale

Bénin: Retour en force du groupe « Las Maravillas del Mali» : Jospinto embarqué dans une aventure internationale

Florent José Alapini alias Jospinto s’est embarqué pour plus d’un an dans une aventure avec le célèbre groupe malien. Boncana  Maiga et les siens ont fait appel au salsero béninois pour la résurrection du groupe qui a connu ses heures de gloire dans les années 60.

Avec le soutien de la célèbre maison de disques Universal, Boncana Maiga et le groupe « Las Maravillas del Mali » entament une nouvelle aventure internationale. Agé de 82 ans, le « maestro » malien a redonné vie à son orchestre créé en 1965 et l’agenda du groupe est déjà bien fourni. En effet, les programmations sont déjà faites pour des enregistrements et tournées. Le 25 septembre 2017, les musiciens embarqueront pour une résidence musicale de quinze jours à Cuba. S’en suivra une tournée internationale qui les conduira aux Etats-Unis, au Canada, à l’Olympia (France), en Inde, au Japon, en Chine, aux Emirats arabes… Boncana Maiga est plus connu par la jeune génération grâce à ses émissions culturelles que par ses prestations scéniques. Bien que des enregistrements de ses prestations se vendent toujours, il n’en demeure pas moins que le malien avait la nostalgie du podium. C’est à juste titre qu’il a confié : « … la télévision a pris le dessus, mais je retourne à mes vieux amours ».

La programmation concoctée par Universal englobe toute l’année 2018 et le début de 2019. Pour le malien, c’est un grand rêve qui s’accomplit. En effet, Boncana Maïga caressait non seulement le rêve de vivre la renaissance de son orchestre, chose pour laquelle il s’est longtemps battu, mais aussi celui de retourner à Cuba, sur les traces de ses 20 ans. Une nouvelle version du disque « Rendez-vous ce soir chez Fatimata », tube des années 70, sera enregistrée avec des musiciens africains. Quant au musicien béninois, « … c’est le Bénin qui est honoré à travers ma modeste personne », a-t-il laissé échapper. En effet, Boncana Maïga a été ferme sur la participation de ce dernier à cette œuvre de renaissance. C’est grâce au producteur Richard Minier que le groupe amorce sa renaissance. Depuis 1999, il s’est donné pour religion de remonter l’histoire du groupe. Il y a travaillé, collectionné des archives inédites, entendu des témoignages élogieux. Il se lance alors dans des négociations avec Universal pour reproduire le groupe et lui faire enregistrer un tube.

TG