Un entraîneur de jeunes viré car son équipe a gagné 25-0

Un entraîneur de jeunes viré car son équipe a gagné 25-0

Pour les rencontres de jeunes, la fédération espagnole de football souhaite que les équipes engagées, et par la même occasions leurs entraîneurs, prônent le beau jeu tout en adoptant une mentalité exemplaire sur le terrain. Ceci, afin d’éduquer ces footballeurs en herbe.

Selon le quotidien espagnol El Pais, certains clubs ont donc décidés d’instaurer des règles un brin spéciales. Au Betis Séville, on ne compte plus les buts une fois le 10-0 atteint et les joueurs ne doivent plus les célébrer. Au C.D. Serranos, c’est la même chose. Si l’équipe mène largement au score, les joueurs doivent se faire un minimum de 12 passes d’affilée avant de pouvoir tirer au but.

C’est pour cette raison qu’un entraîneur, qui n’avait pas envie de respecter ces règles, a été viré après un match contre le Benicalap C, un club de Valence où ses U11 ont écrasé leurs adversaires du jour 25-0.