USA: un important député républicain blessé dans une fusillade en Virginie, le suspect arrêté

USA: un important député républicain blessé dans une fusillade en Virginie, le suspect arrêté

Un élu républicain important du Congrès américain et plusieurs personnes ont été blessés tôt mercredi par un tireur armé d’un fusil alors qu’ils s’entraînaient pour un match caritatif de baseball près de Washington.

Le suspect a été arrêté « et n’est plus une menace », a déclaré la police d’Alexandria en Virginie, où a eu lieu la fusillade.

Le numéro trois de la Chambre des représentants, Steve Scalise, a été touché à la hanche mais est dans un état stable et était opéré dans un hôpital de Washington, a annoncé son bureau.

Les parlementaires ont raconté une scène d’une extrême violence, des dizaines de balles ayant été tirées au cours de la fusillade, qui n’a pris fin qu’avec les tirs de riposte des officiers de la police du Capitole qui étaient sur place, mais n’avaient que leurs armes de poing.

« Il aurait tué tout le monde » sans les policiers, selon le sénateur Rand Paul. « Sans eux, cela aurait été un massacre ».

« Il n’arrêtait pas de tirer », a raconté l’élu Chuck Fleischmann.

Au total, cinq personnes ont été hospitalisées, selon le chef de la police d’Alexandria, Michael Brown, qui n’a pas précisé si ce décompte incluait ou non le tireur.

Selon les témoignages des élus, deux officiers de sécurité de la police du Capitole ainsi qu’au moins un collaborateur parlementaire, travaillant pour le représentant Roger Williams, ont été blessés.

Le président Donald Trump s’est dit sur Twitter « profondément attristé » par le crime.

La fusillade a eu lieu vers 07H00 locales (11H00 GMT) à Alexandria, sur le Eugene Simpson Stadium Park, où l’équipe de baseball républicaine s’entraînait depuis des semaines, au petit matin, en vue d’un match annuel prévu jeudi à Washington entre une équipe républicaine et une équipe démocrate, une tradition organisée depuis 1909.

« J’étais sur le terrain et j’entends +bam!+, je me retourne et je vois un fusil sur la troisième base (…) J’entends un autre +bam!+ et je réalise qu’il s’agit d’un tireur. Au même moment j’entends Steve Scalise pousser un cri. Il a été touché (…) L’arme était un semi-automatique et il a continué à tirer sur différentes personnes », a raconté l’élu de l’Alabama Mo Brooks sur CNN.

A la Chambre des représentants, tous les votes ont été annulés, tout comme de nombreux événements prévus dans la journée.

Donald Trump a annulé un discours au ministère du Travail.

Tucson 2011

Steve Scalise, 51 ans, est le « Whip » de la Chambre, c’est-à-dire le numéro trois dans la hiérarchie de la chambre basse du Congrès. Le « Whip »,incarné par le personnage Frank Underwood au début de la série House of Cards, est chargé de la discipline de parti.

Représentant une circonscription de Louisiane, il incarne l’aile conservatrice du parti, issu du Tea Party et avait rejoint l’équipe de direction de la Chambre en 2014 dans un effort de synthèse.

Ardent défenseur de l’orthodoxie conservatrice, tant sur les questions religieuses que sur la législation sur les armes, Steve Scalise avait été ciblé par une controverse en décembre 2014, après la révélation d’un discours prononcé en 2002 devant un groupe partisan de la supériorité de la race blanche 12 ans auparavant, alors qu’il était élu local.

Il avait dit regretter ce discours mais avait été soutenu par ses collègues et appartient depuis pleinement à l’équipe de direction.

Selon le sénateur Rand Paul, qui était également sur le terrain, Steve Scalise, blessé, se traînait sur le sol après avoir été touché pour tenter d’échapper au tireur.

Les élus du Congrès sont protégés par la police du Capitole lorsqu’ils sont dans le périmètre du siège du Congrès, mais les responsables comme Steve Scalise sont entourés de gardes du corps en permanence, ce qui explique la présence de deux d’entre eux sur le terrain.

Trois policiers locaux sont ensuite arrivés en renfort.

Le sénateur Jeff Flake a raconté aux médias qu’il avait bien vu le tireur, blanc et vêtu d’un T-shirt bleu. « Le tireur a été touché, je pense qu’il est vivant », a-t-il dit.

L’attaque rappelle la tragédie de janvier 2011 à Tucson en Arizona, quand un déséquilibré a tiré, sur le parking d’un supermarché, sur une élue démocrate du Congrès, Gabrielle Giffords. Elle reçut une balle dans la tête mais survécut au prix de lourdes séquelles, mais six personnes ont péri ce jour-là.

 

AFP