Saga Webradio

Benzema, une forme de roi

Karim Benzema a signé un nouveau doublé jeudi, lors de la victoire du Real Madrid à Gérone (1-3) en quarts de finale retour du Coupe du Roi. Les Madrilènes complètent un dernier carré pour le moins intéressant.

C’est un Real Madrid patron, désireux de s’éviter toute frayeur malvenue, qui a su se faire respecter à Gérone jeudi. Les joueurs de Santiago Solari sont d’ailleurs les seuls à avoir conquis une qualification tout ce qu’il y a plus de classique pour les demi-finales de Coupe du Roi, comparé aux spectaculaires scénarios du Barça, du Betis et de Valence les deux jours précédents. Victorieux 4-2 à l’aller à Bernabeu, Karim Benzema et ses partenaires ont récidivé loin de leurs bases en l’emportant 3-1.

Et le Français n’est pas pour rien dans cette bonne soirée, qui aboutit à une quatrième victoire consécutive – toutes compétitions confondues – pour le Real. C’est lui qui a placé son équipe sur orbite en lui permettant de mener 2-0 à la pause: d’abord un remarquable enchaînement à l’entrée de la surface (27e), puis une frappe sèche et précise de l’autre côté (43e). L’ancien Lyonnais a eu d’autres occasions avant ce doublé (8e, 26e). Auteur donc d’un match très plein, il a pu être tranquillement sorti à l’heure de jeu, fort de cinq buts sur ses trois dernières sorties.

Gérone a aussi eu l’opportunité de revenir à 1-1 juste avant le deuxième but de Benzema, par Stuani (41e). Mais à 2-0, la messe était dite, bien sûr. Vinicius Jr. (54e) puis surtout Lucas Vazquez, auteur d’un incroyable raté sur le poteau seul face à la cage vide (65e), auraient pu porter la marque à 3-0. Le score a ensuite été complété par Porro (1-2, 71e) et Marcos Llorente (1-3, 76e), qui a suppléé au pied levé Casemiro, ménagé comme Luka Modric, Thibaut Courtois ou Gareth Bale, entré pour les 25 dernières minutes (Isco est encore resté sur le banc). Le tirage au sort du dernier carré, alléchant, a lieu vendredi.