Saga Webradio

Félix Tshisekedi élu 5ème Président de la RDC

Félix Tshisekedi, l’un des deux principaux candidats de l’opposition et président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a été élu 5ème Président de la République avec 38,57%, à l’issue de l’Assemblée plénière de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’évaluation et de délibération des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. Le président de la CENI, Corneille Nangaa qui a procédé à la publication de ces résultats, a indiqué que Félix Tshisekedi a obtenu 7.053.000 voix sur 18.280.830 suffrages valablement exprimés avec un taux de participation de 47,56 %. Les deux autres challengers, Martin Fayulu et Emmanuel Ramazani Shadary ont obtenu respectivement 6.366.732 soit 35,2% et 4.357.359 soit 23,8%.

Corneille Nangaa a remercié, au nom de la plénière, les institutions de la République et particulièrement le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange dont les actions ont été déterminantes pour la réussite de ces scrutins. Il a aussi rendu hommage notamment au gouvernement pour les options majeures qu’il a prises dont le financement sur fonds propres les élections , aux deux chambres du parlement pour avoir adopté toutes les lois dont la CENI avait besoin, aux cours et tribunaux pour leur accompagnement sans oublier les organisations de la société civile dont les critiques et observations ont permis d’évoluer ainsi qu’aux électeurs qui ont voté le 30 décembre 2018 dans la paix et la quiétude.

A l’issue du 3ème cycle électoral en RDC, Félix Tshisekedi, devient ainsi le 5ème Président de la République démocratique du Congo (RDC), après Joseph Kasa-Vubu, Mobutu Sese Seko, Laurent –Désiré Kabila et Joseph Kabila Kabange. Né en 1963, Félix Tshisekedi, est un homme politique congolais . Il est le fils d’Étienne Tshisekedi, le plus viel opposant de la RDC décédé le 1er février 2017 en Belgique. Félix Tshisekedi effectue ses études secondaires et humanitaires à Kinshasa puis travaille dans des entreprises qu’il a co-fondées. Il rejoint les rangs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti dirigé par son père, puis en devient l’un des cadres. Fin 2008, il est nommé secrétaire national de l’UDPS chargé de l’extérieur. En novembre 2011, il est élu député à Mbuji-Mayi. En octobre 2016, il est nommé secrétaire général adjoint de l’UDPS. Il a fait partie de la délégation de l’UDPS, conduite par son père Etienne Tshisekedi, pour négocier avec le Président Joseph Kabila la tenue des élections.

Étienne Tshisekedi a dirigé les négociations pour le Rassemblement de l’opposition qui ont abouti aux accords de la Saint-Sylvestre signés le 31 décembre 2016. Fin mars 2018, Félix Tshisekedi est élu à la présidence de l’UDPS et choisi comme candidat du parti pour l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. En août, la Commission électorale nationale indépendante valide sa candidature à l’élection présidentielle.

Avec ACP/