Saga Webradio

Ghana : le redressement des recettes pétrolières soulage la balance commerciale

Le Ghana réalise de bonnes performances sur le plan commercial. Le pays vient d’annoncer un excédent de 1,7 milliard de dollars au deuxième trimestre de cette année. Une performance qui revient à l’augmentation des exportations de pétrole.

Le Ghana continue d’enregistrer de bonnes performances macro-économiques. Selon les sources officielles, le pays a su profiter de l’augmentation de ses exportations de pétrole. Il a annoncé cette semaine avoir enregistré un excédent commercial de 1,7 milliard de dollars au cours des six premiers mois de cette année. A Accra, on salue une très bonne performance, laquelle a d’ailleurs permis au pays de présenter il y a quelques jours un budget 2019 historique puisque sans l’apport des bailleurs des fonds.

Rappelons qu’en 2014, la croissance au Ghana a chuté de 14% à 3,5%, ce qui représente son plus faible taux en deux décennies. Selon les données de la Banque africaine de développement (BAD), la croissance économique ghanéenne devrait grimper à 8,5 % en 2018, pour s’établir à 6,2 % en 2019, avec la diminution du déficit budgétaire et du compte courant due à la baisse de l’inflation et des taux d’intérêt. La Banque panafricaine a ajouté dans ses perspectives pour le pays qu’une production accrue de pétrole et un contrôle strict des dépenses, ainsi que les améliorations de la perception des impôts devraient également aider à dynamiser ses recettes.

Afrique.laTribune