Saga Webradio

Tanzanie: Magufuli demande à la Banque centrale de constituer une réserve d’or

Le président tanzanien John Magufuli a ordonné mercredi à la Banque centrale de constituer une réserve d’or, minerai dont son pays est le quatrième producteur africain, et à son gouvernement de renforcer le contrôle de l’exportation des minerais.

« Nous devons commencer à acheter de l’or, il faut que la Banque centrale y injecte de l’argent. Nous devons avoir nos réserves en dollars mais aussi nos réserves en or, car l’or c’est de l’argent », a déclaré M. Magufuli lors d’une cérémonie à la présidence à Dar es Salaam.

« Il y a encore plein de problèmes dans le secteur des mines », a-t-il constaté. « A titre d’exemple, selon les dernières informations, le plus grand exportateur d’or en Afrique de l’Est n’est pas la Tanzanie, alors que nous savons tous que nous sommes les premiers producteurs d’or dans la région ».

« Un rapport comme celui-ci devrait nous inciter à nous demander où se trouve le problème? Où est vendu cet or produit chez nous? Quel profit en tirons-nous ? Nous ne profitons pas de notre or comme il se doit », a-t-il ajouté.

Le président a également demandé aux ministères des Mines et des Finances de mettre en place les centres de vente de minerais prévus par une nouvelle loi, pour mieux en contrôler l’exportation.

Depuis deux ans, M. Magufuli a engagé un bras de fer avec les grandes sociétés minières étrangères opérant en Tanzanie, accusées d’avoir sous-évalué leur production d’or, de diamant et de tanzanite, entraînant un manque à gagner pour le pays de plusieurs dizaines de milliards de dollars en impôts et redevances depuis 1998, selon les autorités tanzaniennes.